mercredi 1 novembre 2017

Les gens comme Mr Faux ( Philippe Setbon)



Les gens comme monsieur Faux


  •  Les gens comme Mr Faux ( Philippe Setbon)
  • Broché: 220 pages
  • Editeur : Caïman (7 septembre 2017)
  • Collection : ROMAN POLICIER
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2919066595
  • ISBN-13: 978-2919066599


Mon résumé
Mais pourquoi Wilfried Bobard a-t-il décidé de mettre fin à ses jours ce soir-là ? Aurait-il choisi un autre jour ( la veille, le lendemain) ou même une autre heure ( une peu avant, un peu après) il ne se serait pas retrouver à «  rendre service » à Mr Faux. C’est qu’il est collant Mr Faux.  Après ce «  petit service » il ne lâche plus Wilfried (au point même de décider de s’occuper de sa femme). En plus ses réactions sont imprévisibles voire … fatales !

Mon avis :          COUP DE COEUR

 Pas besoin d'en écrire des pages et des pages pour faire un thriller efficace ! Ce polar en est un bon exemple.
La première scène met tout de suite le lecteur dans le bain (ou lui l’évite au contraire… ) Les personnages sont plantés en quelques lignes : un tueur en série et un dépressif au chômage obligé de retourner vivre chez ses parents.Intriguant n'est-ce pas?
Et une fois dans le bain/ l’histoire… impossible d’en sortir. Car à chaque page on craint pour la vie de Wilfried,et pour sa santé mentale. Il voudrait parler de  Mr Faux mais qui pourrait croire  à cette histoire de tueur en série qui veut "l’aider" ? On craint aussi pour la vie de ses proches.
A chaque page on se dit « l’auteur ne va quand même pas oser faire faire ça à Mr Faux »et finalement…  et bien au final on tourne les pages les unes après les autres, comme en apnée, pour savoir quels peuvent bien être les projets de Mr Faux pour Wilfried et ce qu’il va faire pour le garder sous sa coupe. Et au final… et bien au final on est surpris. Sur les fesses. Et on se dit que finalement Wilfried a bien fait de choisir ce soir-là et ce moment précis ( celui du début de l’histoire) pour mettre fin à ses jours. Non pas parce qu’on est sadique ( encore que....) mais parce que sans cette décision on n'aurait pas passé un aussi bon moment de lecture !!!!!
Cerise sur le gâteau, l’écriture de Mr Setbon est dynamique, efficace, sans fioriture. Les situations et les dialogues sont parfois cocasses, les personnages secondaires attachants ( les parents de Wilfried en particulier !).
Vous en voulez encore ? et bien non? Je n'en dirai pas plus!
 Courez l’acheter et bonne lecture !!!! 

Je remercie les Editions du Caiman pour cet envoi!!!!! 

Frappe-toi le cœur ( Amélie Nothomb)



 Frappe-toi le coeur

  •  Frappe-toi le cœur ( Amélie Nothomb)
  • Broché: 180 pages
  • Editeur : Albin Michel (23 août 2017)
  • Collection : A.M. ROM.FRANC
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 222639916X
  • ISBN-13: 978-2226399168




Mon résumé
Pour Marie, l’essentiel ce sont les regards des autres sur elle. Et si ces regard sont jaloux… la jeune femme est  est au sommet du bonheur. C’est comme ça qu’a 20 ans elle se retrouve marié avec un homme qu’elle aime pas ( mais qui est fou d’elle) et surtout mère d’une petite Diane. Une petite fille qui l’a rend invisible pour les autres. Le comble de l’horreur pour elle…

Mon avis :
Voila un livre qui n’aura pas fait long feu sur ma table de nuit ( ou plutôt sur la pile à coté de mon lit….)
Commencé hier soir, je l’ai terminé… ce matin. Pourtant, comme à chaque fois que cette auteur sort un livre j’ai hésité.. « mouais… pourquoi pas ? » et en même temps «  non, ça va être nul, elle est trop médiatisée » «  un livre par an, il ne peut pas être travaillé !!! »
Et puis, contrairement à d’habitude,  après un ultime conseil je me suis lancée…
Et dès les premières lignes j’ai été prise. Pourtant on ne peut pas dire que le personnage principal soit des plus aimables.  Il est plus que difficile de ressentir de l’empathie pour cette femme, qui s’est mariée par la force des choses ( elle était enceinte) , et qui accouche d’une petite fille qu’elle n’essaie même pas d’aimer. Une petite fille qu’elle jalouse au contraire, car elle lui a «  volé » la place de vedette. Je promets que j’ai essayé, mais je n’ai à aucun moment réussi à ressentir un soupçon d’empathie pour elle. J’admets avoir trouver certaines de ses remarques bien trouvées mais elle m’est restée antipathique
A l’inverse, je me suis attachée à Diane. Diane dont la seule erreur d’être née. Et aussi d’être sage, raisonnable.
Diane qui ne rêve que d’une chose : un regard de sa mère Ou bien folle peut-être… aurait-elle été « normale » elle aurait tenu tête à cette mère.
Je me suis aussi attachée à Mariel ( mais je ne vous dirai pas de qui il s’agit)…
L’écriture de Mme Nothomb est tout simplement chirurgical. Pas un mot de trop.
Amateur de bons sentiments … passez votre chemin !

mardi 31 octobre 2017

Et si on parlait des lettres …





  •  En peu de mots : un abécédaire (Isol)
  • Album: 48 pages
  • Tranche d'âges: 6 - 8 années
  • Editeur : Syros Jeunesse (19 octobre 2017)
  • Collection : ALBUMS JEUNESSE
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2748524209
  • ISBN-13: 978-2748524208



Mon résumé et mon avis :
A force de fréquenter les abécédaires (11 ans avec des maternelles + un projet abécédaire il y a quelques années), je pensais avoir tout vu. Mais (heureusement !!!) les deux dont il va être ici question m’ont prouvé qu’il est encore possible d’innover sur un type d’album aussi « usuel »
Pour mémoire, on trouve dans les abécédaires, un mot commençant par chacune des 26 lettres de l’alphabet. Les auteurs choisissent soit des mots commençant par la lettre elle-même, soit commençant par le son associé à la lettre (ce qui impose des choix (et pose des problèmes) pour des lettres comme C (citron ou canard), comme H (qui ne fait pas de bruit…) Bref…
Le premier s’intitule « En peu de mots ». Il est original car ici, chaque mot choisi pour illustrer la lettre est utilisé dans une phrase. Une phrase qui le met en scène. L’auteur dit elle-même être partie du dessin de la lettre pour inventer la phrase et enfin illustrer cette phrase. L’avantage c’est que l’on trouve dans cet abécédaire des mots inhabituels comme « wow » pour le W, « urgence » pour le U (ce qui parle plus aux enfants que le traditionnel Usine). Par contre certaines phrases peuvent paraître énigmatiques, comme pour le X « je suis un chromosome XX qui grandit ».
Donc bonne idée pour les mots dans des phrases mais un choix de phrases pas toujours adaptée. Mais rien n’empêche le lecteur d’inventer ses propres phrases. (Je garde l’idée sous le coude pour mes élèves !). J’ai adoré les illustrations !!! très originales et qui invitent à l’imagination et à la créativité !
Je remercie les éditions Syros pour cette découverte ! 


Calligranimaux 


  •   Calligranimaux(Céline Lamour-Crochet)
  • Album: 24 pages
  • Editeur : Éditions du Chat-Minou; Édition : 1 (1 décembre 2016)
  • Langue : Français
  • ISBN-13: 979-1095261063
  • ASIN: B01NCLTJBM
  •  



Le deuxième titre « Calligranimaux » allie les abécédaires et les calligrammes.
Pour chaque lettre, un animal. Le nom de l’animal est écrit dans les trois écritures (capitale, script, cursive) et sous la forme d’un calligramme.
L’attention est attirée immédiatement : on traque dans chaque calligramme, la lettre qui correspond à quelle partie du corps de l’animal, on traque la silhouette de l’animal. Une bonne idée   pour mémoriser les lettres et surtout leurs formes (« le B comme le corps de l’ibis, le L comme la trompe de l’éléphant ») (les enseignants y verront peut-être une occasion de travailler sur les animaux : leurs silhouettes, leurs milieux de vie)
Les illustrations sont épurées mais chaque animal est remis dans son environnement. Beaucoup plus accessible pour les plus jeunes, et pourquoi pas une bonne idée pour travailler sur les calligrammes avec des plus grands !
Je remercie les éditions du Chat-Minou pour cette découverte (j’espère que mon retard sera excusé...)